Loading the content... Loading depends on your connection speed!

Appelez-nous : 01 86 26 55 72 Call us : 01 86 26 55 72
Baisse des coûts hospitaliers grâce aux compléments nutritionnels
Des compléments nutritionnels réduiraient les réadmissions à l’hôpital de patients de plus de 65 ans. C’est ce que suggère une étude, présentée au 35e congrès de la Society for Medical Decision Making (SMDM) à Baltimore.
Des chercheurs des universités de Californie, Stanford et Chicago, soutenus par le groupe Abbott, ont voulu tester l’effet de compléments nutritionnels sur la réadmission et la durée de séjour à l’hôpital, dans une optique de réduction des coûts. Ils se sont focalisés sur les patients du système Medicare qui avaient été hospitalisés avec un diagnostic d’infarctus, d’insuffisance cardiaque congestive ou de pneumonie, entre 2000 et 2010. Ces données provenaient de la Premier Perspectives Database.
Résultats : L’utilisation de compléments a limité la probabilité de réadmission, la durée de séjour et les coûts chez les patients de plus de 65 ans. Pour les patients qui avaient eu un infarctus, l’utilisation des compléments réduisait la probabilité de réadmission dans les 30 jours de 12 %, et de 10,1 % pour ceux qui avaient eu une insuffisance cardiaque congestive. Tous diagnostics confondus, les compléments alimentaires réduisaient la durée de séjour de 16 %. Ces résultats soulignent l’importance d’avoir des apports énergétiques suffisants et équilibrés en vitamines et minéraux.
Par conséquent, l’utilisation de compléments nutritionnels diminuerait la probabilité de réadmission à l’hôpital, la longueur du séjour et les coûts chez les patients hospitalisés de plus 65 ans.

Laissez un commentaire

Mobile version: Enabled